Vous êtes ici : Accueil > Nos dossiers > Déplacements-Transports > Déplacements doux > Guérande : des aménagements cyclables encore insuffisants
Publié : 6 octobre

Guérande : des aménagements cyclables encore insuffisants

L’Écho de la Presqu’île, vendredi 4 octobre 2019

Guérande. Des aménagements cyclables encore insuffisants

Alors qu’une 2ème édition de l’enquête « Baromètre des villes cyclables » est en cours, l’association Vert pays blanc et noir veut davantage d’aménagements à Guérande.
Deux ans après, Vert pays blanc et noir ressort du bois. En 2017, la commission vélo de l’association de défense de l’environnement avait invité les Guérandais à répondre à l’enquête nationale lancée par la Fédération française des usagers de la bicyclette (Fub). Une centaine d’habitants avaient joué le jeu. La commune avait obtenu une note de 2,59 sur 6, ce qui la classait en 57e position sur les 89 villes de taille comparable (moins de 20 000 habitants) concernées par l’enquête. Le climat vélo était jugé « défavorable ». À titre de comparaison, La Baule faisait un peu mieux (3,35/6, 11e position).

« Nous militons pour une réflexion plus large »
À la lecture de ces résultats, l’association Vert pays blanc et noir avait constaté des conditions « plutôt moyennes » pour circuler sur le territoire de Guérande. « Le point le plus faible concerne la sécurité des cyclistes, particulièrement celle des enfants et des personnes âgées. Si la circulation est assez aisée sur les voies dédiées exclusivement à la pratique du vélo elle est facteur de risques pour les cyclistes sur les routes. La traversée des carrefours et la circulation autour des ronds-points sont dangereuses malgré la bienveillance de certains automobilistes ».
Quelques points noirs avaient été relevés par les cyclistes, là où la sécurité était jugée dangereuse : sur les routes reliant le centre-ville et les villages, aux ronds-points, intersections des voies cyclables et des routes ou des rues, la traversée de la Route bleue, la place du Marché aux bois, la route des marais salants, autour des remparts.
Deux ans plus tard, donc, la Fub relance son enquête nationale. Le timing n’est pas anodin, à quelques mois des échéances municipales. À nouveau, la commission vélo de Vert pays blanc et noir lance un appel aux Guérandais qui utilisent leur bicyclette au quotidien. Ils ont jusqu’au 30 novembre pour noter leur commune.
De l’écoute, mais peu d’avancées
Concrètement, l’association trouve que les choses ont peu avancé depuis plusieurs années. « Un plan de circulation a été annoncé puis abandonné ». Elle reconnaît des efforts de la part des pouvoirs publics. « Cap Atlantique a mis en place un schéma directeur vélo et nous avons été consultés ». À l’échelle de la Ville de Guérande, cela avance également doucement. « Récemment, une concertation a débuté pour améliorer les déplacements cyclistes, selon des axes nord-sud et est-ouest, pour traverser le centre-ville. Ces itinéraires seront réalisés d’ici la fin de l’année ».
Pour Vert pays blanc et noir, c’est insuffisant. « Il ne s’agira pas d’aménagements importants. Nous nous félicitons de ces premiers projets mais nous attendons des mesures plus impactantes. Nous militons en faveur d’une réflexion plus large intégrant les liaisons bourg-villages et villages-villages afin de rendre Guérande réellement cyclable », indique Anne-Gaëlle Révault, porte-parole du collectif.
Ce dernier souhaiterait, dans l’idéal, voire 80 % des rues de la ville apaisées, en limitant la vitesse des véhicules ou les flux.
Citant quelques exemples. « Avenue Anne de Bretagne, il y a beaucoup de choses à redire. La voie est partagée avec les piétons et il y a des ressauts à chaque intersection. On se fait engueuler par les automobilistes quand on passe au passage piéton alors que c’est l’aménagement qui veut ça. Boulevard du 19-Mars 1962, la bande séparative n’est pas assez large... ».
Pour la commission, les appuis vélo ne sont toujours pas en nombre suffisant. « Il en faudrait bien plus sur la place du Marché-au-Bois, par exemple ».

Utile
Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : www.parlons-vélo.fr.
Il est possible de voir les résultats de la première enquête pour Guérande et La Baule sur http://www.vpbn.fr/spip.php?article179

Simon Mauviel